🏆 Yvan et Mathis remportent le Raid Émeraude 2021

🏆 Yvan et Mathis remportent le Raid Émeraude 2021

⛵️ 1ère journée du Raid Emeraude.

C’est à 12h30 que le comité a lancé le départ sur le parcours 3, un aller retour entre Saint-Lunaire et Saint-Malo avec un détour par l’Ile des Hébihens dans un petit flux d’air de moins d’une dizaine de noeuds.

Nous avons rapidement pris la tête de la flotte avec Mathis et au contournement de la marque devant Saint-Malo, le vent s’est renforcé à une quinzaine de noeuds nous autorisant un bord retour plein de sensations avec des pointes de vitesse à 24 noeuds.

C’est 1er que nous franchissons la ligne d’arrivée lorsque le vent décide de disparaitre juste après nous… mettant ainsi tous nos concurrents, en catégorie C1, hors délai pour finir cette journée. Ce sont les aléas parfois cruels des Raids ou la pétole, une marée peuvent jouer un rôle prépondérant sur le classement.

On ne vas pas gâcher notre plaisir car cela nous place, Mathis et moi, en position plutôt confortable pour la journée de dimanche. Il ne faudra tout de même pas s’endormir sur cette bonne prestation et rester vigilant à ne pas casser et continuer de contrôler nos concurrents.

⛵️2ème journée du Raid Émeraude 

Mais les jours se suivent et… ne se ressemblent pas. 😬

Ce deuxième raid du dimanche lancé sur le parcours 4, consistait en un aller-retour dans les courants et les cailloux de Saint-Lunaire et Dinard en passant par la Pointe de la Latte. Une grosse vingtaine de milles au total.

Pas beaucoup de vent sur la ligne au moment du départ et la météo restera sur le même schéma tout au long du parcours. Avec Mathis, nous n’avons pas eu l’opportunité cette fois-çi, de creuser l’écart sur nos concurrents bien plus motivés et accrocheurs, il faut le préciser 😉

Nous franchissons quand même la ligne premier en temps réel, mais derrière, ils ne sont vraiment pas loin et en prenant en compte le temps compensé, ça ne passe pas. 😑

C’est le résultat du raid du premier jour qui nous assure la victoire au général avec les 45 minutes d’avance que nous avions engrangées, OUF ! Au cumul des deux journées, nous ne gardons plus “que” 10 minutes 3 secondes sur les deuxièmes.

Félicitation à Emmanuel Le Chapelier / Éric Le Bouédec (2ème) et François Tapin / Christine Velu (3ème) qui complètent le podium en C1.

Merci au travail des organisateurs et bénévoles du Yacht Club de Saint Lunaire, c’est toujours un plaisir de venir régater chez vous. À l’année prochaine et avec plus de bateaux au départ 🤞

Merci également à Forward WIP et Nauticspot de nous accompagner cette saison.

 

Vous souhaitez embarquer à nos cotés pour la saison de NACRA F20

🏆 VICTOIRE au Bol d’Or Mirabaud en cata de sport !

🏆 VICTOIRE au Bol d’Or Mirabaud en cata de sport !

Le Bol d’Or Mirabaud, la plus grande régate au monde en eaux intérieures à fait son retour en 2021. Plus de 500 voiliers, du monocoque aux multicoques, du bateau de simple croisière aux protos les plus affûtés ont régaté pour le grand rendez-vous annuel de voile en Suisse.

C’est une première victoire pour moi en six participations et la réaliser avec mon fils Mathis est un véritable moment de fierté pour un père. La course a été particulièrement indécise et dure nerveusement avec les petits airs du départ. Heureusement le vent est rentré une fois la marque “Le Bouveret” passée au bout du Léman. À ce moment là, on a réussi à gagner en vitesse pour rattraper nos concurrents au fil de la nuit et franchir la ligne d’arrivée en tête de la catégorie SC1 (catamaran de sport). C’est la particularité et la magie de ces grandes courses sur lac ou rien n’est joué tant que la ligne n’est pas franchie. Il nous aura fallu 16h45 minutes pour réaliser le parcours, une des éditions les plus lente de l’histoire du Bol et en finissant avec une heure d’avance sur le second équipage.

Réaction après l’arrivée du Bol d’Or Mirabaud 2021

Merci aux organisateurs et bénévoles qui se sont démenés pour que le #BOM21 se déroule en cette période perturbée. Merci également à la troupe d’amis qui nous aide et nous soutien et particulièrement à Antoine Iché qui nous a préparé et fiabilisé un NACRA F20 Carbon parfait pour ce Bol d’Or 👏👏

Le Bourgnon’s Foily Team 🥈 du Raid Quiberon 2021 !

Le Bourgnon’s Foily Team 🥈 du Raid Quiberon 2021 !

C’est sous un très beau soleil mais avec très peu de vent que s’est déroulée samedi la seule et unique manche du raid de Quiberon 2021. Pour l’occasion, l’équipage est composé de Paul Melot, Olivier Gagliani et moi-même. Hubert Sabatier est l’équipier de secours et devait faire la journée de dimanche. Le vent en décidera autrement… Partie remise Hubert 😉

Le départ a été donné avec un petit 8 nœuds de sud ouest et les trois ETF inscrits se sont vite écartés en latéral sur le plan d’eau. L’équipage de Moana Vaireaux s’est positionné sous le vent, l’équipage de Charles Dorange au milieu et nous au vent de la flotte. Le premier bord en direction de la Teignouse a tourné au jeu du chat et de la souris avec les risées, un coup à nous, à coup à eux, puis pétole…
Un petit contre bord pour passer la marque « Le Rouleau » au nord de l’île d’Houat nous fait perdre la tête au profit de Charles qui trouve la risée pour lofer. Moana passe également mais le vent n’est pas plus présent tout du long de la descente le long de l’île, les écarts ne se creusent pas et c’est groupé que nous arrivons tous à la pointe sud.

Le thermique en profite pour se lever en soufflant à un peu moins d’une vingtaine de nœuds et en prenant de l’ouest. Au profit d’un bord collé le long de la grande plage de Houat nous revenons bord à bord avec le premier. La casse d’une épissure d’écoute nous obligera à maintenir le bord de recadrage un peu trop longtemps et malgré le bon plein suivant à 16 knts de moyenne, il nous manquera à peine 3 minutes pour jouer la victoire avec le team de Charles Dorange. Moana vaireaux et son équipage finiront troisième à moins d’un minute de nous.

Faute de vent le dimanche, aucun parcours ne sera lancé. Deuxième du Raid Quiberon, c’est un très bon résultat pour notre équipage. Nous avons réussi à tenir la vitesse et le rythme face à des équipes bien plus expérimentées sur des foilers.

Vivement le prochain round sur le Lac de Garde en Italie, du 2 au 4 juillet.

Vous souhaitez embarquer à nos cotés pour la saison d'ETF26

Vente du catamaran “Ma Louloutte” 2015

Vente du catamaran “Ma Louloutte” 2015

Vente du catamaran « Ma Louloutte » 2015

38 000 euros

 

Vous êtes intéressé ? Vous avez une question ? Contactez-moi via le formulaire en bas de page

Descriptif

Longueur : 21 pieds (6,4 m)

Largeur : 4 mètres (sans les ailes)

Largeur avec les ailes : 5,8 m

Hauteur du mât : 11,5 m 

Surface GV : 25 m2

Surface spi max : 45 m2

Surface Gennaker : 17 m2

Surface foc : 8,5 m2

Poids : 450 kg

Couleur : blanc

 

Architectes

Ingénieur maître d’œuvre : Yvan Bourgnon

Dessin des coques : Sébastien Schmitt (Suisse)

Structure des coques : Nicolas Groleau, chef du chantier JPS

Plan de voilure/position des poutres-dérives/équilibre + plan et structure des safrans et dérives : Sandrine Lescaudron (La Trinité sur Mer)

Dessin et structure des poutres : Christian Favre (Suisse)

Dessin et structure du mât : ADH Inotech (fabricant des Diam 24)

 

 

 

 

1/ Coques

Construites au chantier Shoreteam à Caen en 2015

Échantillonnage : sandwich verre/époxy sous vide avec mousse Corcell 80 kg avec 900 gr de peau extérieure et 600 gr de peau intérieure et renforts carbone sur étraves, emplacement poutres, tableau arrière, cadènes. 

Structure : 2 cloisons transversales sous poutres + 1 au niveau de la patte d’oie ainsi que 2 lisses structurels sur les bordés

Peintures époxy bicomposant blanc avec antidérapant sur le pont

Capots Lewmar pour rentrer à l’intérieur

Stickers sur la coque que l’on peut enlever. 

Poids des coques finis : 100kg 

 

2/ Mât

Fabricant : Compotech 

Type : Mât de Diam 24

Étanche 

Tête de mât + barres de flèches en carbone

Ballon Hobie Cat en tête de mât

Antenne AIS + flash light tête de mât

En carbone avec un losange et câbles en monotoron 6mm  

 

3/ Poutres

En carbone. On a repris des poutres très légères qui sont pour les catas M2 en Suisse, des 28 pieds deux fois plus toilés que « Ma Louloutte ».

Pas de martingale sur poutre avant et donc gros avantage pour ne pas taper dans la mer !

 

4/ Safrans 2015

Dessin déjà validé et testé sur mini-transat 6.50

Structure carbone/époxy sous vide et âme red cédar

Relevable en cas de choc avec fusible

Bras de safrans en carbone/époxy sous vide

Barre de liaison : Tube en carbone 

Casques de safrans carbones custom

 

5/ Dérives symétriques de 2 mètres (elles sont interchangeables) :

Structure carbone/époxy sous vide et âme red cédar 

 

6/ Voiles

GV de 2015 : Membrane carbone/polyester avec Taffetas des 2 côtés / 3 ris / drisse mouflée / 6 lattes/ peinture bleue en haute de la voile

Foc de 2015 : Sur en enrouleur Membrane carbone/polyester avec Taffetas des 2 côtés

Gennaker de 2014 : Sur enrouleur Membrane carbone/polyester 

Spi asymétrique 2017 : 45 m2

Spi asymétrique 2015 : 35 m2

Spi asymétrique 2015 : 30 m2

 

7/ Accastillage

Poulies, rails de foc et GV, chariots, 2 winchs d’écoute : Lewmar

Palan de GV/Cunningham Harken

2 Galettes + émerillons pour Gennaker et foc : Profurl

1 trampoline mesh renforcé avec 2 bailles à spi de 2017

 

8/ Gréement Dormant « Cousin Trestec »

Haubans en textile 2017

Étai en textile 2017

Patte d’oie en textile 2017

Patte d’oie tangon textile 2017

 

9/ Gréement Courant « Cousin Trestec »

1 drisse de GV mouflée

1 drisse de Gennaker

1 drisse de Spi

Ecoutes de GV, Gennaker, spi, foc 

 

10/ Les Ailes custom (nacelles de vie)

Construction avec structure tubulaire : 

Tubes en carbone pré-imprégné autoclavés de Avant Garde en Italie

Plate-formes en airex/carbone/époxy sous vide 

2 toiles bleues en tissus étanches avec résistance thermique en accordéon 

 

11/ Tangon/bôme/barre de redressage

3 Tubes en carbone pré-imprégné autoclavés de Avant Garde en Italie

2e  tangon de secours en carbone avec patte d’oie textile

 

12/ Réserves de flottabilité

Mousse du bateau corcell de 15 mm sur environ 80 m2

2 réserves de flottabilité de 100 litres chacune gonflable dans les coques

2 réserves de flottabilité de 30 litres chacune gonflable dans les coques

 

13/ Électronique 2015

A/Pilote complet Raymarine EVO 100

Pupitre de commande P70 Raymarine (2017)

Calculateur ACU 100  + compas 

2 vérins ST 4000 

Rail + chariot pour transmettre commandes sur les 2 bords

B/ AIS émetteur

C/ Flash Light tête de mât

D/support carbone de panneau solaire central poutre arrière + panneau solaire 100W 2017 + régulateur

E/ 2 panneaux solaires souples 100W chacun sur ailes + régulateurs 2017

F/ 2 batteries 75Ah Optima 2017

 

14/ Sécurité

Tout l’équipement de sécurité imposé par la Catégorie B de navigation 

 

Prix neuf de construction pour indication : 215 000 euros

Formulaire de contact

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Conférence le 17 mai à 18h30 « Défi pour l’environnement »

Conférence le 17 mai à 18h30 « Défi pour l’environnement »

Je vous invite à une conférence pour l’environnement !

Organisée par le Lions Club International pour son cycle « Défi pour l’environnement »
Lundi 17 mai à 18h30, assistez à la conférence en ligne « DE LA PASSION DES MERS, À LA PROTECTION DES OCÉANS. »
 
Je reviens sur mon parcours de skipper, de la course au large en trimaran Orma 60 à mon tour du monde en catamaran de sport non habitable et le passage du Nord-Ouest sur ce même catamaran. D’un tour du monde en famille à l’âge de huit ans suivi d’une carrière de coureurs, quel cheminement s’est fait pour que de témoin privilégié de la dégradation catastrophique des milieux marins, je crée en 2016  l’ONG The SeaCleaners et lance le projet Manta, le navire de collecte et de traitements des déchets plastiques que nous irons chercher en mer et aux embouchures des fleuves.