Partir de Brest puis y revenir après avoir descendu l’Atlantique, passer le Cap-Horn, s’engouffrer dans les 40èmes rugissants et les 50èmes hurlants en tournant autour de l’antarctique, puis saluer le cap de Bonne Espérance… voici le parcours du dernier grand record...