l’océan se meurt, c’est le GIEC qui le confirme.

l’océan se meurt, c’est le GIEC qui le confirme.

La teneur du rapport du GIEC dévoilé hier est on ne peut plus alarmiste «Il est presque trop tard». On ne pourra pas revenir en arrière pour certains changements climatiques, notamment ceux concernants les océans !

« Certains des changements déjà amorcés, comme l’élévation continue du niveau de la mer ou l’acidification des couches profondes de l’océan sont irréversibles sur des centaines, voire des milliers d’années » (SIC)

Valérie Masson-Delmotte – Climatologue coprésidente du groupe de travail 1 du GIEC

Ces changements sont constatés, décrits et actés ! Une catastrophe quand on sait que l’océan est le véritable poumon de la planète et qu’il joue un rôle majeur dans la régulation du climat en faisant office de puits de carbone.

Ce ne sera pas sans conséquences sur la vie marine (90 % des espèces marines pourraient disparaitre d’ici 2100) ainsi que pour les populations à terre dont l’habitat et les cultures seront très fortement et brutalement impactés par les inondations, sécheresses, incendies en fonction de leur positionnement sur le globe.

Il est encore possible de limiter les dégâts pour certains de ces changements : température globale de surface, fréquence des événements climatiques extrêmes, ampleur de la montée des océans et de la pollution aux plastiques (mise en exergue dans son rapport de 2019).

Cet article de Ouest-France en résume les principaux points et les possibilités de manoeuvres.
https://www.ouest-france.fr/environnement/climat/ce-que-contient-le-nouveau-rapport-du-giec-sur-le-climat-7e777caa-f81b-11eb-bc54-143726bab064

Décarboner nos modes de production, d’énergies et de déplacements. Le méthane également, très présent dans l’agriculture et surtout l’élevage. Le méthane a un effet de serre 28 fois plus impactant que le CO2 et tiens… des chercheurs de l’Université de Californie à Davis, ont relevé qu’en alimentant le bétail avec une toute petite portion d’algues ajoutées à leur ration quotidienne, leurs émanations de méthane étaient divisées par 50 %. Encore une fois, l’océan est une des ressources nécessaires à la transformation des modes de production, encore faut-il que les mesures de protection lui soient dirigées en priorité.

Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme depuis plus de 40 ans, espérons que ce rapport 2021 soit le coup de semonce qui alerte enfin l’ensemble des dirigeants de la planète… Reste aux gouvernements à prendre leurs responsabilités lors de la COP26, car eux seuls ont les clés pour prendre/imposer/enclencher le changement des comportements à grande échelle pour les industriels comme les particuliers.

Conférence le 17 mai à 18h30 « Défi pour l’environnement »

Conférence le 17 mai à 18h30 « Défi pour l’environnement »

Je vous invite à une conférence pour l’environnement !

Organisée par le Lions Club International pour son cycle « Défi pour l’environnement »
Lundi 17 mai à 18h30, assistez à la conférence en ligne « DE LA PASSION DES MERS, À LA PROTECTION DES OCÉANS. »
 
Je reviens sur mon parcours de skipper, de la course au large en trimaran Orma 60 à mon tour du monde en catamaran de sport non habitable et le passage du Nord-Ouest sur ce même catamaran. D’un tour du monde en famille à l’âge de huit ans suivi d’une carrière de coureurs, quel cheminement s’est fait pour que de témoin privilégié de la dégradation catastrophique des milieux marins, je crée en 2016  l’ONG The SeaCleaners et lance le projet Manta, le navire de collecte et de traitements des déchets plastiques que nous irons chercher en mer et aux embouchures des fleuves.
 

 

Webinaire : E5T Dunkerque et Rotary de Neuchâtel Lac

Webinaire : E5T Dunkerque et Rotary de Neuchâtel Lac

🗓 Université d’hiver E5T le 17 mars à 16h30

3e édition de l’université d’hiver à Dunkerque, E5T, Think Tank ancré dans les problématiques des territoires, des nouvelles énergies et du développement durable, organise régulièrement des rencontres sur ces thématiques.
L’université d’hiver de Dunkerque propose chaque année des conférences et des échanges sur les domaines propres au monde maritime.

Cette 3 ème édition est dédiées au thème des ports et transport maritime : Nouveaux carburants et propreté des océans.

👉  Retrouvez-moi à 16h30 pour une table ronde portant sur le thème : Pollution des océans : Peut-on gagner la bataille ?

Pour cette 3ème édition, E5T m’invite à échanger autour des problématiques de la pollution des océans et des solutions concrètes que The SeaCleaners 🌏 peut apporter pour mener la lutte contre la prolifération des déchets plastiques dans les océans.

Situation sanitaire oblige, l’événement aura lieu entièrement en ligne.

Billetterie Gratuite
Téléchargez le programme

 🗓 Rotary de Neuchatel le 18 mars à 20h

À l’invitation de Stéphane Rosato, je serai présent pour le 7ème axe du Rotary International de Neuchâtel Lac consacré à l’environnement.
La soirée portera sur « les déchets, de leur rejet à leur retrait ! » ou en est-on en 🇨🇭 ?

👉  J’échangerai, avec plusieurs acteurs du monde du recyclage, pour présenter le Manta de The SeaCleaners 🌏
Le navire-usine conçu pour collecter, trier, valoriser les déchets plastiques récoltés en mer et aux embouchures des fleuves.
Le Manta servira aussi de plateforme scientifique de premier plan, pour la recherche et l’observation sur la pollution plastique, et de centre pédagogique pour sensibiliser le grand public et les populations directement affectées par ce fléau.

L’événement sera diffusé en Facebook Live

Découvrez le nouveau Manta de The Seacleaners

Découvrez le nouveau Manta de The Seacleaners

 

Le Manta, voilier géant, part à l’assaut de la pollution plastique océanique. Ce bateau-usine, concentré d’écologie et de technologie, sera le premier du genre
capable de collecter, traiter et valoriser des déchets plastiques marins en grande quantité.

Ce film de 4 minutes permet de comprendre son fonctionnement et ses principales caractéristiques.

Comment le Manta collecte-t-il les déchets plastiques ? Comment les convertit-il en énergie ? Comment fonctionne sa propulsion ? Quel sera son impact, ses actions et ses zones d’intervention ? Vous saurez tout.

Bienvenue à bord !

 

Le Manta en chiffres :

Le plus grand navire collecteur de déchets au monde.

  • 26 mètres de large (46 mètres avec ses tangons déployés)
  • 62 mètres de haut avec son gréement
  • 56,5 mètres de long

Objectif : Collecter, trier, valoriser les déchets plastiques !

  • 3,5 tonnes de déchets par heure
  • De 5 à 10 000 tonnes de déchets par an
  • Capable de nettoyer une embouchure de fleuve en 1 journée
  • Déchets collectés à partir d’une taille de 10mm

Pour The SeaCleaners cela représente :

  • 3 ans de R&D
  • Des dizaines de milliers d’heures d’études et de développement
  • Près de 60 ingénieurs
  • 20 entreprises partenaires
  • 5 laboratoires de recherches associés
  • Des leaders mondiaux, des poids lourds qui nous ont fait confiance, qui se sont emparés de ce concept un peu fou pour en faire une réalité.

 

Vous souhaitez nous soutenir ?

Je fais un don à The Seacleaners.