YVAN BOURGNON

3ème Transat Québec St Malo en multi 50 pieds 2016


Transat 2016 avec Gilles Lamiré

Lors de ce défi Yvan Bourgnon fut le stratège météo et fin barreur du trimaran la French Tech Rennes Saint Malo. 2ème sur le long run de vitesse atlantique, ils ont fini à la troisième place du podium  

« On ne peut pas parler d’erreur mais d’une situation météorologique dans la Manche très complexe, alliant zones sans vent et fichiers météo qui ne correspondaient pas à la réalité. Des choix cornéliens se sont présentés car on était dans une situation où l’on était à la fois dans le besoin d’attaquer pour essayer de battre Arkema et en même temps on essayait de marquer Ciela Village pour ne pas se faire griller la place. C’était très difficile de faire les deux correctement, surtout dans des vents très incertains car à quelques milles, on se retrouvait dans des vents très différents. Dans tous les cas, on est très content de notre navigation car avec un bateau moins performant que les deux premiers Multi50, on finit à moins de deux heures du premier et cinq minutes du deuxième. Notre performance montre qu’on a très bien navigué ». YB

 
Gilles Lamiré, skipper de la French tech Rennes Saint-Malo :
« Je suis fatigué. Je n’ai pas dormi depuis 36 heures. On s’est bagarré à couteaux tirés, entre marins qui s’apprécient. Les bateaux sont différents mais marchent superbement. Ces bateaux sont magiques, fantastiques. La Classe mérite de se développer davantage. On a eu de très belles conditions météos, pour tous battre le record. Personne n’a jamais rien lâché. Tous les passages de marques ont été magiques, Gaspé notamment. On a pris la tête dans la baie de Gaspé, au milieu du souffle des baleines. Incroyable. Je navigue avec des amis. Yvan Bourgnon est un grand marin qui nous fait progresser. Le projet continue de progresser depuis 10 ans et on va continuer ainsi… »
Presse 1 Presse 2 (Cliquez sur les liens)
Quelques vidéos :
https://youtu.be/GcJz9ocdJvc

Published: 18 février 2016

Client

French Tech saint Malo

Merci à la French Tech de St-Malo pour sa participation à ce défi sportif avec Gilles Lamiré